Toutes les infos pour choisir votre adoucisseur d'eau

Réglage pour Adoucisseur d’eau

Pour réduire le calcaire contenu dans l’eau et prévenir la formation de tartre dans les conduites, on a besoin d’un bon adoucisseur d’eau. Une fois installé, celui-ci doit être réglé pour fonctionner de façon optimale. Pour peu que l’on veuille suivre les procédures édictées, ce réglage peut être relativement simple.

Réglages des adoucisseurs d'eau

Comment fonctionne un adoucisseur d’eau ?

Composé d’un bac de résine et d’un bac à sel, l’adoucisseur transforme l’eau dure (par remplacement des sels calciques et magnésiques par des sels sodiques) en eau douce, par absorption des ions calciques et magnésiques par la résine. Son fonctionnement se fait en deux modes :

  • Le mode service, pendant lequel les résines installées débarrassent l’eau des ions calcaire et magnésium ;
  • Le mode régénération, d’une durée d’une à 2 heures, où les résines (saturées par les ions) sont lavées par la saumure contenue dans le bas à sel.

La génération d’adoucisseurs écologiques utilise, à la place des résines, du CO2 pour diminuer la dureté de l’eau. Celui-ci permet, en même temps, d’adoucir l’eau et de prévenir le dépôt de tartre dans les tuyauteries par dissolution des carbonates de calcium.

Le réglage d’un adoucisseur

Ce qu’il faut d’abord comprendre, c’est que la capacité des résines à absorber les ions calcaires et magnésium diminue avec le temps. Une fois saturées, les résines ne pourront plus rien absorber et l’eau ne sera pas adoucie. Ainsi, le réglage de l’adoucisseur (qu’il soit électronique ou mécanique) se fera au niveau de la vanne volumétrique que l’on programme pour effectuer la régénération des résines. Les étapes du réglage de la vanne sont :

  • Le réglage de l’heure de régénération : Il permet de déterminer l’heure à laquelle les résines seront lavées (généralement une heure de la nuit où l’on ne se sert pas de l’eau).
  • Le réglage de la dureté initiale (dureté d’entrée) : cette étape nécessite la détermination préalable de la dureté d’entrée par un TH test. À défaut, on pourra considérer le chiffre indiqué sur la facture d’eau.
  • Le réglage de la dureté de sortie qui correspond à la concentration en sels de l’eau après adoucissement.
  • Le réglage de l’horloge, qui se fait en dernière position pour permettre de valider les étapes antérieures.

Ces réglages permettent à la vanne de déterminer le moment de régénération par calcul du volume d’eau traitée.

<< Demandez un devis gratuit et des informations sur les adoucisseurs d’eau >>